5 conseils pour bien choisir la ventilation de sa cuisine

5 conseils pour bien choisir la ventilation de sa cuisine

La bonne ventilation pour ma cuisine

La cuisine est une pièce d’eau où se produisent principalement des vapeurs et des graisses qui ne manquent pas de se déposer sur le mobilier et les murs, finissant par les encrasser. C’est pourquoi, l’équipement d’une cuisine comprend une hotte aspirante. L’extraction vers l’extérieur et les filtres au charbon ont pour action d’assainir la pièce, au moins, de la débarrasser des fumées grasses et odeurs indésirables. Et si, depuis 2001, la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est obligatoire dans tous les logements, elle n’est pas suffisante pour éliminer les émanations de la cuisson des aliments.

Bien choisir la ventilation de sa cuisine

Il existe des hottes fonctionnant par recyclage et d’autres par extraction. Vous arrêterez votre choix en fonction de de votre façon et de la fréquence à laquelle vous cuisinez. Cinq conseils pour faire le bon choix :

  • la hotte à recyclage étant équipée de filtres emprisonnant bien les graisses, mais qu’il convient de nettoyer et changer très régulièrement, peut être contraignante et totalement inefficace si l’on « oublie » cet entretien ; ce modèle convient très bien à une personne seule, comme dans un studio, par exemple ;
  • pour un système à extraction, mesurez le volume de votre cuisine, il définira la puissance de ventilation nécessaire de votre hotte ;
  • si vous souhaitez une hotte centrale et décorative, vérifiez la hauteur disponible entre le plafond et la plaque de cuisson, vous devez pouvoir passer la tête dessous et ne pas être ébloui par l’éclairage ;
  • dans une cuisine ouverte, optez pour l’un des modèles les plus puissants, par exemple 1050 m3/heure pour une grande pièce de 35 m2 ;
  • une construction neuve étant soumise aux normes thermiques RT2012, il est recommandé d’installer une hotte à recyclage, car l’extraction impose de percer le mur avec le risque d’ajouter un pont thermique ; il convient de rester vigilant si l’on choisit ce modèle de hotte. Faites réaliser ce travail par un cuisiniste.

Calculer le volume à ventiler

Pour vous assurer de choisir la bonne puissance de ventilation de votre hotte, calculez d’abord le volume à traiter en multipliant la surface de la pièce en m2, par sa hauteur sous plafond. Et sachant que le volume d’air doit être renouvelé environ 12 fois par heure, on multiplie le volume par 12. Ce résultat en mètres cubes correspond à la puissance minimum que votre hotte devra développer pour être performante. Cette indication sera précieuse pour le vendeur en électro-ménager.

Articles en relation