Comment poser une crédence dans sa cuisine ?

Comment poser une crédence dans sa cuisine ?

La crédence désigne avant tout la partie ouverte d’un meuble haut sur laquelle on présente de la vaisselle noble telle que de la porcelaine, ou richement décorée. Un mobilier et des arts de la table devenus rustiques. Désormais, le terme a été réattribué au matériau de cette partie du mur de la cuisine, entre plan de travail et meubles hauts. La crédence de cuisine constitue une protection contre les éclaboussures et un élément de décoration à part entière. Elle doit donc bénéficier d’une facilité d’entretien. Votre choix s’est arrêté sur un modèle conçu dans un matériau moderne résistant à l’humidité, la chaleur et autres projections de graisse ? Mais avez-vous pensé à vérifier auprès du professionnel que le matériau est compatible avec votre mode de cuisson avant de créer ou rénover votre cuisine ?

Comment réussir à poser ma crédence

C’est décidé, vous allez personnaliser votre cuisine. Vendue sous forme d’une plaque, il s’agit maintenant de poser la crédence au mur. Pour ce faire :

  • préparer une surface lisse ;
  • encoller la crédence sur l’envers ;
  • la plaquer au mur ;
  • vérifier avec un niveau ;
  • appuyer fortement sur toute sa surface pour une adhérence parfaite ;
  • terminer l’opération avec un joint d’étanchéité au niveau du plan de travail.

Souple et quelque peu fragile tant qu’elle n’est pas en place, la crédence doit se manipuler avec précaution. Un travail qui peut, malgré son apparente facilité, nécessiter l’intervention d’un professionnel, afin d’obtenir le meilleur résultat.

Ma cuisine modernisée grâce à une nouvelle crédence

La crédence peut aussi se composer de carreaux de faïence dans des coloris et des formats choisis, notamment le style métro aux bords biseautés, le grand rectangulaire 30×60 cm à surface mate ou encore les carreaux de ciment et leurs dessins géométriques qui ont, ces dernières années, retrouvé leurs lettres de noblesse. Poser du carrelage mural en crédence demande également une certaine d’expérience :

  • prévoir un mur plat sur lequel poser le carrelage ;
  • préparer un mortier-colle ;
  • étaler le mortier-colle uniformément sur le mur et au fur et à mesure de l’avancée de la pose ;
  • encoller le premier carreau sur 1 cm et le poser par le bas après avoir strié la couche murale ;
  • appuyer légèrement pour fixer.

Des joints de raccord les plus fins possibles seront du plus bel effet. On utilise alors des croisillons de toute petite taille ou l’épaisseur de la truelle.

Demandez un devis à un carreleur et utilisez notre annuaire pour trouver un professionnel de confiance.

Pour en savoir plus:

Articles en relation