Tout savoir sur le four encastrable à pyrolyse

Tout savoir sur le four encastrable à pyrolyse

Le four encastrable à pyrolyse, pour un nettoyage facile et complet du four. En effet, il permet d’en finir avec le nettoyage manuel du four, pour un gain de temps non négligeable et plus de simplicité en cuisine.

Le fonctionnement d’un four encastrable à pyrolyse

Pendant deux à trois heures, le four encastrable à pyrolyse fonctionne à très haute température, environ 500 °C. Il est néanmoins nécessaire, avant de démarrer le processus de nettoyage, d’ôter les plus grosses saletés afin de réduire les risques d’incendie, la graisse s’enflammant vite sous une telle chaleur. En outre, le four encastrable à pyrolyse dégagera ainsi moins de fumées. Lorsque l’opération prend fin, tous les déchets, tels que la graisse et le sucre, ont été transformés en un tas de cendres, qu’il suffit alors d’enlever au moyen une éponge ou d’un chiffon humidifié. Selon le degré de salissure du four encastrable, il est généralement possible, avec les appareils les plus récents, de choisir entre plusieurs programmes : pyrolyse économique, moyenne ou bien intense. Il est recommandé de lancer le programme de nettoyage immédiatement après la cuisson d’un mets, en particulier si c’est un plat source de projections, afin de profiter de la chaleur qui règne déjà dans le four encastrable. Il faut également penser à retirer les accessoires du four, comme les grilles et broches, qui ne supportent généralement pas une telle chaleur, pour les laver à la main ou les passer au lave-vaisselle.

Les différences avec un four à catalyse

Les fours encastrables à pyrolyse se distinguent de leurs autres concurrents auto-nettoyants, les fours à catalyse, par plusieurs aspects. Les fours à catalyse montent seulement à une température de 200° C environ. La plus haute température de chauffe d’un four encastrable à pyrolyse fait également que les parois de celui-ci sont beaucoup plus épaisses que leurs consœurs à catalyse ; la conséquence est en outre une moindre consommation d’énergie au moment de la cuisson, puisque les déperditions de chaleur sont plus faibles. Le nettoyage est par ailleurs plus complet dans un four encastrable à pyrolyse, que dans un four à catalyse, dans lequel certaines saletés peuvent encore subsister après la fin du processus.

Si vous souhaitez faire installer dans votre cuisine un four encastrable à pyrolyse, n’hésitez pas à consulter l’annuaire du site pour trouver un professionnel qualifié qui s’en chargera avec brio.

Pour en savoir plus:

Articles en relation