Aménager sa cuisine en L : nos conseils

cuisine aménagée équipée

La cuisine aménagée en forme de L est sans conteste la plus répandue. Elle représenterait même deux tiers de la configuration des cuisines en France. Ce plébiscite vient du fait qu’elle ne requiert qu’un espace de ma cuisine limité et qu’elle s’adapte aussi bien aux cuisines ouvertes qu’aux pièces semi-ouvertes ou aux cuisines fermées. Revenons ensemble sur les diverses possibilités qui s’offrent à vous pour aménager votre cuisine en L.

Définition d’une cuisine en L

La configuration de la pièce correspond à la forme de la lettre L. Le mobilier et les équipements sont situés sur deux murs contigus ce qui permet d’optimiser l’espace de vie et de faciliter les déplacements et la circulation. Symbolisée par les petites cuisines conçues dans les années 1970, à la fois longues et étroites à l’image d’un couloir, elle convient en réalité à toutes les formes spatiales.

Toutefois, la cuisine en L mérite une attention particulière en ce qui concerne le traitement de l’angle. Le risque est de créer un espace perdu, gâchant ainsi son optimisation. En règle générale, on ne peut y installer un plan de travail qui serait peu accessible. Quant aux possibilités de rangements, ils seraient forcément peu ou mal optimisés également.

Cependant, les cuisinistes professionnels ont réfléchi à cette problématique et rivalisent d’idées et d’astuces pour ne pas commettre cet impair. Des meubles d’angles spécifiques ou sur-mesure en passant par des paniers glissants ou rotatifs, n’hésitez pas à faire appel à leur savoir-faire technique et à leur ingéniosité pour utiliser à bon escient l’angle de votre cuisine en L.

Aménagement cuisine : des principes à respecter

Si vous avez choisi d’aménager votre cuisine en L, pensez tout de même à respecter quelques règles primordiales. Ainsi, les trois pôles majeurs de la cuisine, à savoir la zone de cuisson, la zone de lavage et la zone de conservation, doivent être proches les unes des autres pour vous simplifier la tâche au quotidien. En revanche, il faut éloigner les appareils dégageant de la chaleur (cuisinière, gazinière, chauffage) du réfrigérateur pour ne pas provoquer de surconsommation électrique.

Pensez à laisser une zone de dégagement de 70 à 100 cm devant chaque élément pour circuler librement. Insérez le plan de travail entre le point de cuisson et l’évier, lui-même devant se situer à proximité du lave-vaisselle si vous en possédez un. N’oubliez pas le confort qu’apporte une source de lumière naturelle en positionnant votre plan de travail ou votre évier devant une fenêtre par exemple. Enfin, d’un point de vie pratique, sélectionnez des meubles dont la hauteur est adaptée aux utilisateurs, notamment l’évier très utilisé, la zone de cuisson et les étagères.

Si vous souhaitez obtenir les renseignements nécessaires pour faire le dessin de votre plan de cuisine dans le cadre de travaux d’aménagement, de construction ou de rénovation, sollicitez un cuisiniste susceptible de vous aiguiller dans vos décisions et de vous apporter des solutions pratiques et fonctionnelles aux contraintes spatiales imposées par la configuration de votre cuisine.

Pour en savoir plus:

Articles en relation