Comment avoir une cuisine bien éclairée ?

Comment avoir une cuisine bien éclairée ?

Critère prépondérant, l’éclairage de votre cuisine peut être naturel ou artificiel, en fonction du style que vous souhaitez. Si le second requiert l’installation d’un dispositif électrique, comportant par exemple un plafonnier ou des spots orientables, l’éclairage naturel doit être optimisé, notamment pour faire des économies d’énergie.

Optimiser si possible l’éclairage naturel

Toutes les cuisines ne peuvent compter sur l’apport de l’éclairage naturel, surtout les studios anciens, et les appartements exigus. Toutefois, dans la mesure du possible, vous avez tout intérêt à capter l’éclairage naturel, en le conduisant de l’extérieur à l’intérieur de votre cuisine. Il faut parfois employer les grands moyens pour atteindre cet objectif, en perçant une ouverture fenêtre, ou en agrandissant la fenêtre existante.

Pour une fenêtre de cuisine, habillez-les bien évidemment de rideaux fins, qui laissent pénétrer la luminosité naturelle, permettant d’agrandir la perception du volume de la pièce. Notez également que la présence d’une fenêtre favorise l’aération de cet espace soumis aux odeurs de cuisson.

Éclairer les zones pertinentes

Dans une cuisine, on recense trois pôles essentiels à éclairer : au-dessus de l’évier, au-dessus du plan de travail, et au-dessus de la table à manger. C’est une question de bon sens pratique. Par exemple, si votre plafonnier éclaire votre table à manger, il créé parallèlement des zones d’ombre sur les autres coins de la pièce, ce qui peut poser souci au moment de cuisiner sur son plan de travail.

Cette illustration prouve qu’il faut un éclairage pour chacun de ces trois pôles. L’éclairage central classique illumine rapidement la totalité de la pièce, tandis que plusieurs éclairages d’appoint prennent le relais, en fonction de l’activité réalisée dans la cuisine.

Les types d’éclairage envisageables

L’éventail des possibilités varie en fonction de la configuration de votre cuisine :

  • Pour une pièce droite et longue, installez des spots fixés à un câble courant le long de la cuisine ;
  • Pour une pièce carrée, l’apport d’un plafonnier, doté d’une ampoule basse consommation, est pertinent, son éclairage, accueillant et convivial, octroyant à la pièce une forme plus en rondeur ;
  • Sur les meubles en hauteur, posez des luminaires, composés de spots orientables, ou de tubes fluorescents à haut rendement ;
  • A l’intérieur des placards, au-dessus du coin repas, fixez un luminaire à hauteur ajustable.

Quelques astuces pour compléter l’éclairage de votre cuisine

Pour un aspect pratique et économique, pensez à utiliser une simple lampe de table ou du bureau pour éclairer votre cuisine. De même, les bougies à LED, à mèche, ou à huile, peuvent s’avérer utiles et appréciables pour instaurer une ambiance feutrée, et intimiste.

N’hésitez pas non plus à faire appel à un décorateur d’intérieur ou à un cuisiniste professionnel. Ces experts sont aptes à vous donner de précieux conseils, voire d’envisager avec vous les différents types d’éclairage adaptés à votre cuisine. Leur savoir-faire technique, et leurs connaissances des différentes fonctionnalités et autres contraintes d’une telle pièce, en matière de branchements et de sécurité, vous aideront à personnaliser cet espace important de la vie du quotidien.

Pour en savoir plus:

Articles en relation