Quels matériaux pour mes meubles de cuisine : comparatif

aménager sa cuisine

La sélection de matériaux de qualité est gage d’une cuisine bien conçue. Des éléments de votre cuisine à l’agencement et l’aménagement du mobilier, comparons les avantages et les inconvénients de 6 matériaux afin de vous aider dans votre choix pour vos meubles, mais aussi pour d’autres éléments.

Le mélaminé

Le mélaminé, panneau à base de bois, a l’avantage d’être très abordable financièrement, et de proposer un large éventail de coloris et de graphisme. Ce matériau imite particulièrement bien les essences de bois, et offre un rapport qualité/prix largement au-dessus de la moyenne. On le retrouve dans les caissons de cuisine, les meubles en kit, ou l’intérieur des placards. Plus fragile que le stratifié, son entretien est simple, bien qu’il faille éviter de passer une éponge abrasive, ou d’appliquer une crème à récurer.

Le stratifié

Résultant du collage d’une feuille de 0,2 mm d’épaisseur sur un panneau d’aggloméré (matériau artificiel de construction), le stratifié est plus robuste et plus résistant à l’usure que le mélaminé. Ce matériau présent dans les meubles de cuisine affiche un excellent rapport qualité/prix, et de grandes possibilités, en termes de coloris et de graphisme. Son entretien est identique à celui du mélaminé.

Le polymère

Conçu à partir de PVC, le polymère équipe notamment les façades d’éléments composant une cuisine. Plus accessible financièrement que le mélaminé ou le stratifié, il est l’un des seuls avec le bois et la laque à permettre de façonner des façades avec défonçages. Il se décline en mat, en brillant et en ultra-brillant, une éponge à l’eau savonneuse suffisant pour le nettoyer.

L’acrylique

Le gros avantage de l’acrylique est la restitution de toute la brillance et la profondeur du verre qu’il offre. Ce film synthétique collé sur un panneau de particules n’est guère plus onéreux que le stratifié, pour un rendu esthétique égal voire supérieur. Facile à entretenir, l’acrylique dispose toutefois d’un éventail de choix limité, et affiche une certaine sensibilité aux rayures (sable, poussière) et aux traces de doigts. Le passage d’un simple polish permet néanmoins de gommer voire d’enlever les micros rayures.

Le bois

Bois massif naturel, bois plaqué (panneaux de particules), ou contreplaqué (assemblage de feuilles lame de bois, collées entre elles), ce matériau se singularise par son aspect authentique, chaleureux, et convivial. Les finitions apportent des effets esthétiques pour personnaliser votre cuisine et vos meubles, tables, depuis le vernis satiné, blanchi ou teinté, jusqu’à la finition modifiant l’apparence du bois via l’application d’une peinture recouverte d’un vernis. Ce dernier préserve le veinage du bois. L’entretien est classique, même s’il faut éviter de passer une cire sur vos façades en bois pour ne pas les graisser.

La laque

Plus onéreux que le stratifié ou le mélaminé, à cause de son procédé de fabrication plus long, la laque est une finition couvrante et brillante très tendance. On la retrouve dans les façades miroir somptueuses réfléchissant la lumière. Sensible aux traces de doigt, la laque est en revanche plus résistante aux rayures que le stratifié. Autre particularité : la laque permet d’avoir des meubles moulurés, chose impossible avec les panneaux stratifiés et mélaminés dont les façades sont obligatoirement planes. Ce matériau garantit le sur-mesure et le haut de gamme, tout en étant très simple à entretenir.

N’hésitez pas à prendre contact avec des cuisinistes professionnels pour obtenir plus de précisions sur un des matériaux de vos meubles de cuisine ainsi que sur les normes à respecter!

Pour en savoir plus:

Articles en relation